Ce qui est hors des gonds de la coutume, on le croit hors des gonds de la raison. - Montaigne
 A propos
J'aime, dans le désordre, les voyages, le soleil, le jazz, Georges Brassens, la voile, la politique quand elle s'occupe des gens et surtout que les gens s'en occupent, les glaces, la mer, le rhum et quelques personnes...
Contact
 Galeries photos
Turquie
Pâques 2006
Argentine
Hiver 2005
Canada-USA
Automne 2003
 Catégories

  Blah, blah
  Recits de voyage
  L'Afrique enchantée
  Glaces, sorbets et autres froidures
  Et vous trouvez ça drole ?
 

 Ça reste en famille

  Auntie Jo
  artwaystuf
  KwAame
  shanghai flowl
 

 
powered by b2evolution
« La chevauchée sauvageLa tête à l'envers »

He's simply the best !

07.12.08

Permalien 19:58:37 par Wally, Catégories: Blah, blah

He's simply the best !

670 miles de retard il y a deux semaines soit deux jours de retard et une 22ème place après avoir du rentrer aux Sables pour un problème électrique.
15 jours plus tard, Le Mich’ a grapillé près de 600 miles et 15 places pour se retrouver en 7ème position à 90 miles du premier soit à peine 5 heures…

Le professeur comme on le surnomme dans le milieu est en train de donner la leçon au troupeau.
Dans la joie et la bonne humeur :
« Je croque des milles. J’ai pris un programme de fidélisation. Plus je gagne des milles, plus j’aurai de cadeaux !…J’ai regardé le dernier classement mais j’ai du mal à me faire une idée de ce que traversent mes camarades de jeu. Je suis le premier à monter en cadence en touchant le vent. L’anémomètre est monté de 5 noeuds le temps de vous téléphoner, là, j’ai 39 nœuds. Mais bon, si on arrête de vivre dès qu’il y a 35 nœuds, il ne faut pas faire le Vendée Globe et il ne faut pas aller dans les mers du sud… »
Petite leçon d’orthographe du professeur :
« Saut du lit.
A force de faire des sauts de vagues, souvent, ou de cabri, parfois, ou même de puces, quand le vent fait défaut, il me vient une blague à 2 balles pour dérouiller ce cerveau perdu dans les brumes sudistes : Il était une fois un sot qui se promenait à dos d’âne, il portait dans la main droite un seau d’eau, et dans la gauche, le sceau du roi, l’âne, tentant un saut, trébucha, les trois [so]s tombèrent. Dans une dictée, comment écris-tu le dernier |so] de la phrase ?
Allez les Pivot, j’attends la réponse.
Mich »

A ce rythme c’est soit la casse, soit la victoire. Je mets un petit billet pour la deuxième proposition. Ce serait trop bête après de tels efforts.

L’aventure du Vendée ressemble quand même furieusement cette année à une régate classique entre 3 bouées avec les 3 caps (Bonne Espérance, Leeuwin, et Horn) pour point de répère. Le vieux Loïc (Peyron), rescapé de la première édition, accuse un peu le coup. Un peu désabusé de se retrouver au milieu d’une meute lancée à fond. Plus de place à l’esthétique, à l’aventure. Un seul mot d’ordre : A fond !!!

Même son de cloche pour le vieux Jean (Le Cam) !
« On est une bande dix fous furieux. Mais jusqu’où ça va aller ? On est largement à la limite de se mettre dans le rouge. Ce n’est pas raisonnable… (rires) Hier j’ai fait un surf identifié à 27 nœuds au GPS. Quand tu navigues comme ça et que tu te retrouves comme aujourd’hui avec 20-22 nœuds de vent, tu dis, ça y est c’est la pétole. Enfin, on est vraiment borderline. »
Ou encore de l’autre ancien, Mike Golding (dit Michel Doré):
« La course se déroule normalement. Cela ne m’étonne pas que les gens poussent leurs machines, car c’est ce qu’il faut par ici. Mais dans le sud ce sera autrement et on verra qui sera capable de pousser autant ! »

La belle histoire de ce premier quart de course reste celle vécue par Bilou (Roland Jourdain) qui s’est retrouvé à accueillir malgré lui deux passagers clandestins après son passage au large des îles du Cap Vert. Deux grillons ont élu domicile sur le 60 pieds rouge.

Un peu déboussolé par ces arrivées, Bilou a lancé un sondage sur son site concernant l’avenir des grillons :
1-Les adopter malgré leur statut de sans-papier
2-Les passer par dessus bord
3-Les utiliser pour farcir un poisson volant
4-Leur tricoter des moufles pour survir dans les froids du Grand Sud
4-Les élever pour en faire des grillons de garde

Réponse des Internautes : Les moufles pour le Grand Sud !

Petite tentative de pronostic à l’entrée des 40èmes :
Mon podium pour ce Vendée :
1- Michel Desjoyeaux
2- Roland Jourdain
3- Jean Le Cam ou Mike Golding

Réponse dans un peu plus de 50 jours…

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire


Votre adresse email ne sera pas révélée sur ce site.

Votre URL sera affichée.
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Nom, e-mail & site Web)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera not révélée.))
 A écouter

Cliquer ici pour écouter
dans une nouvelle fenêtre


 L'Afrique Enchantée

  Archives de toutes les émissions

Echantillon :
  sur le thème de la solidarité
 

 Audiard dans le texte

  Paroles et "musiques"...

Echantillons :

"Dissolution"
"Armistice"
"Les dingues j'les soigne"

 A voir...
"Leonce Rudelle
Geo Trouvetout"
"Respect"
Otis Redding
(Live in Monterey' 67)
"Try a little tenderness"
Otis Redding
(Live in Monterey' 67)
 Le coin de Georges

Page spéciale