Retour à la liste des émissions
 
par Souleymane Coulibaly dit Solo Soro et Guillaume Thibault
Écouter l'émission du jeudi 17 juillet 2008






 
Enregistrer l'émission

(Faire un "clique-droit" puis "enregistrer sous")
 
 

Le 2ème bureau
L'infidélité...un thème universel qui a donné lieu à d' intéressantes déclinaisons en Afrique francophone, notamment l'élaboration du concept de "deuxième bureau".

L'infidélité est une affaire cruciale, quand elle n'est pas une affaire d'état...

Voilà pourquoi elle a inspiré bon nombre de chanteurs mais aussi de médias du continent qui raffolent de ces histoires ou se mêlent : plaisir et sexe d’un coté, amertume, tristesse et jalousie de l’autre...

Avec : Riva (RDC); Serge Ayaka (rédacteur en chef de radio Topka / Cotonou); Sanvi Panou (producteur télé / Bénin); Dab Mama (chanteuse / Madagscar).

L'Afrique enchantée, en partenariat avec Africultures
Le site et la revue de référence des cultures africaines
Retrouvez les chroniques musicales de Soro Solo sur le site d'Africultures
 
Programmation musicale

Ambassadeur International : 4V
album : Mandjou
(Badmos International)
(33T)

Franco et le T.P. OK Jazz : Frein à main
album : Chez Fabrice à Bruxelles
(Edipop)
(33T)
En savoir plus


Daouda le sentimental : Mon coeur balance
En savoir plus


Lutumba Simaro : Nalembi
En savoir plus

Djénéba Seck : Nata furu
album : The truth
(Stern's . 2005)
En savoir plus

Nyboma : Doublé Doublé
album : Golden Afrique vol.2
(Network . 2005)
  Liens


Histoire de polygamie africaine...en images
Frédérique Jouval est partie en France et au Mali, à la rencontre de familles polygames...

" Cette rencontre a fait émerger des choses dures, douloureuses, avec des mots comme asservissement à l’autorité parentale, "décohabitation", jalousies entre les femmes, déni d’enfants, contamination par le VIH... Mais elle a fait émerger aussi autre chose, de plus indéfinissable, qui dépasse l'idée d'un quelconque jugement ou condamnation. Car j’ai aussi pu vivre auprès de familles heureuses, perpétuant naturellement une véritable tradition culturelle..."



Dure, dure...la gestion d’un 2ème bureau
"La précarité des ressources financières et le coût très élevé des produits de première nécessité n’expliquent pas à eux seuls la galère de bien des personnes et surtout des hommes. A cela sont venus s’ajouter d’autres impondérables. Nous citons entre autres le choix d’une vie partagée et gâchée de vouloir entretenir une femme ou une jeune fille en plus de celle que l’on a chez soi. Il est en effet, révélé qu’avec cette dernière, on a tout à perdre et pratiquement rien à gagner. "Le deuxième bureau" conscient de sa force de frappe use de tous les moyens et de toutes les astuces pour tenir son homme tranquille. Cela va des mensonges aux menaces en passant par les chantages..."

Lire les conseils de Rock Audacien. D. DAMIBA,

Conseiller conjugal, pour lefaso.net (août 2007)


Les célibataires ivoiriennes attaquent !
Depuis 1996, un syndicat des femmes célibataires existe en Côte d’Ivoire. Ces dernières militent pour la polygamie et les liaisons déclarées. Rencontre libertine avec la présidente du syndicat, Suzanne Singo. (Afrik.com, nov 2001)


Messieurs, j’ai décidé de vous épouser !
Chez les Bashilélés de la République Démocratique du Congo (RDC), certaines femmes avaient plus d’un mari. Une tradition très réglementée, rare en Afrique et encore plus dans le monde, née notamment du besoin de préserver l’ordre social. La colonisation et les risques de contracter des maladies sexuellement transmissibles ont participé à faire disparaître cette tradition ancestrale.

Par Habibou Bangré pour Afrik.com (avril 2004)


Le mystère des chambres noires...
On est où là ?? A Ouagadougou, capitale du Burkina Faso !


"Depuis quelques semaines, le décompte a commencé : le maire de Ouagadougou a posé un ultimatum aux tenanciers des très nombreuses maisons de passe disséminées dans la ville. Il exige, purement et simplement, la fermeture des maisons closes de la capitale. Les belles de nuits, les maris voyageurs n’ont qu’à bien se tenir ! Etant donné l’importante fréquentation de ce que l’on appelle aussi les « chambres noires », on se demande bien si la mesure suffira à faire rentrer les gens dans le droit chemin : c'est-à-dire - pour les hommes - , celui qui les mène chez leurs épouses légitimes."

Ecouter l'émission de V. Cagnolari (RFI)


Ecoutez Radio Topka
Une foule immense attend l’ouverture des portes métalliques de Radio Tokpa. Le siège est situé dans le marché de Dantokpa, le plus grand marché de l’Afrique de l’Ouest. Chaque jour, 500 000 personnes s’y pressent à la rencontre des 100 000 commerces étalés sur 5 kilomètres. Ambiance bon enfant mais déterminée. Toutes les personnes ont fait leurs emplettes de problèmes. Ils viennent les partager avec les auditeurs de Radio Tokpa...