Retour à la liste des émissions
 
par Souleymane Coulibaly dit Solo Soro et Guillaume Thibault
Écouter l'émission du mercredi 30 juillet 2008






 
Enregistrer l'émission

(Faire un "clique-droit" puis "enregistrer sous")
 
 

Les épopées africaines

Déclamation solennelle, débit intense de parole, poétique majestueuse...

Tour à tour mvet ou griot, aujourd'hui, les tontons vous racontent des histoires...

L'Afrique enchantée, en partenariat avec Africultures
Le site et la revue de référence des cultures africaines
Retrouvez les chroniques musicales de Soro Solo sur le site d'Africultures
 
Programmation musicale

Kristo Numpuby : Petit canard
album : Assiko City
(Lon Yes/ Kristo Numpuby)
En savoir plus

Nass El Ghiwane : Essinia
album : Best of
(Arabia Emi . 2007)
En savoir plus


Idbassaid : Awal Imazighen
album : Chahwa
(Diksud . 2006)
En savoir plus


Roger Ngono Ayisi : Nomo Nga
album : Studio Cameroon
(Riverboat Records / World Music Network . 2006)
En savoir plus

Djeyim : Chaka Zulu
album : Dance around the fire
(Crossover . 1997)
En savoir plus

Bembeya Jazz : Samory
album : Regard sur le passé
(Syllart . 1997)
En savoir plus
  Livres


Tidiane N'diaye
L'empire De Chaka Zoulou

Cet ouvrage permet de comprendre comment le puissant empire zoulou s'est formé en Afrique du Sud au XIXe siècle. Comment, par la dialectique de la sagaie, un homme au charisme exceptionnel, Chaka Zoulou, a favorisé l'émergence d'une grande nation homogène, prospère et respectée. Mais avant de bâtir, le cyclone que cet impitoyable cavalier nègre de l'apocalypse a fait souffler sur son passage, aura saccagé, avec une rare démesure, les anciens piliers d'une configuration ethnosociale complexe. Aussi, pour certains témoins, Chaka Zoulou était l'un des plus grands visionnaires, génies militaires et administrateurs civils de l'histoire. Tandis que d'autres associent uniquement à son épopée tout ce qui évoque barbarie, carnage et brutalité. Alors, comment cet homme pétri de contradictions a-t-il pu laisser une telle image de grand révolutionnaire social ' ? Autrement dit. la réalité historique est-elle aussi sordide que la légende qui lui a survécu ?

Tidiane N'DIAYE est anthropologue et économiste. Cadre de l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE), professeur à Sup de Co-Caraïbes, il a réalisé de nombreuses études économiques et sociales sur les Départements d'outre-mer. Il est également l'auteur de Mémoire d'errance , un essai sur la longue marche des peuples noirs, de l'Egypte antique à nos jours.

éditeur : Editions L'harmattan
parution : 2001



Thomas Mofolo
Chaka. Une épopée bantoue
« Il y a, dans l’étrange aventure de Chaka, quelque chose de perdurable, une force d’éternité, comme dans tous les grands poèmes épiques. Mais il y a aussi le poids du réel, la vie, la beauté de la vie. Thomas Mofolo est un grand écrivain, qui sait raconter le pays qu’il connaît et qu’il aime. Ici encore on voudrait parler de l’Odyssée, avec sa richesse verbale, son sens des gestes et des choses, son goût du détail minutieux. Chaka est l’homme de cette terre africaine où les croyances surnaturelles et les gestes quotidiens sont indissociables. L’on entend ici la voix des pasteurs bassoutos, leurs paroles à la fois cérémonieuses et pleines d’humour ; l’on entend la voix des conteurs, des guerriers, des féticheurs, comme autrefois, dans les chansons de geste, la voix des soldats et des ménestrels. Ce livre tragique et violent est aussi un livre d’images, un conte fabuleux, et un document sur la vie du peuple zoulou à la veille de l’arrivée des Oum’loungou, les Hommes Blancs.

C’est bien là la force des grands poèmes épiques. Ils sont à la fois les livres d’un peuple, pleins de la vérité terrestre, et les massages secrets de l’au-delà. Chaka, symbole de la grandeur et de la chute de l’empire zoulou, par son aventure exemplaire nous révèle un autre monde où les vérités essentielles sont encore vivantes. Alors, écoutant cette parole pleine de force, nous reconnaissons notre propre aventure, qui va du réel au magique. »

J. M. G. Le Clézio

éditeur : Gallimard
parution : 1981

  Liens

La capture de Samory Touré
Le 29 septembre 1898, le chef soudanais Samory Touré est capturé par le capitaine Gouraud, en un lieu dit Nzo. C'est la fin d'une prodigieuse épopée qui a permis au vieux guerrier (63 ans) de conquérir un vaste territoire dans la boucle du Niger...



Le chanté-parlé africain
"Le mvet bom d'Afrique centrale est un homme libre. Il n'appartient pas à une caste, contrairement aux griots d'Afrique de l'Ouest qui, malgré leur extraordinaire adaptation à la société moderne, subissent encore le poids d'une société féodale les asservissant aux "nobles". Pourtant il y a entre le mvet bom et le griot un point commun fondamental : ils "rappent". Ils sont les maîtres de la parole et de la musique à la fois. Dans la langue mandingue (bambara, dioula, malinké) c'est le même mot fola qui désigne en même temps celui qui chante, récite et joue d'un instrument..."

Lire l'article de Gérald Arnaud pour Africultures (oct. 1999)



Abdelkrim el-Khattabi rend les armes
"L'éphémère République indépendante du Rif, de septembre 1921 à mai 1926, aura marqué le prélude à la libération du Maroc tout entier. L'émir Abdelkrim, l'homme à la djellaba et à la rezza (« turban »), a légué à la postérité la mémoire d'une extraordinaire épopée..."

Lire l'article de Yasmina Lahlou pour jeuneafrique.com (mai 2005)



Chaka Zulu en images !!!
D'après la sérié-télé réalisée par William C. Faure que vous pouvez retrouvez en DVD !