Retour à la liste des émissions
 
par Souleymane Coulibaly dit Solo Soro et Guillaume Thibault
Écouter l'émission du jeudi 14 août 2008






 
Enregistrer l'émission

(Faire un "clique-droit" puis "enregistrer sous")
 
 


Le Cap Vert
Bonjour et bienvenue dans votre Afrique enchantée !

Aujourd'hui, il va falloir avoir le pied marin... au risque de se perdre dans l'immensité, au milieu de l'Océan Atlantique !

Nous partons à la découverte de ces "poussières de terre tombées des mains de Dieu" : l'archipel du Cap-Vert !

Archipel rime avec pluriel. Chaque île est un monde, un microcosme à la personnalité complexe, avec ses paysages, ses traditions et ses secrets.

Afin de percer les mystères de ce pays insulaire, d'en comprendre l'Histoire, les musiques, nous avons solliciter l'aide d'experts : Mario Lucio (musicien); Teofilo Chantre (musicien) et Jose da Silva (producteur).

 

 
L'Afrique enchantée, en partenariat avec Africultures
Le site et la revue de référence des cultures africaines
Retrouvez les chroniques musicales de Soro Solo sur le site d'Africultures
 
Programmation musicale

Mariana Ramos : E so serrado
album : Mornador
(Casa Verde productions . 2007)
En savoir plus

Tinina : Tanha
album : Cap Vert : Anthologie 1959-1992
(Buda Records)

Teofilo Chantre : Oh M’dalena
album : Viaja
(Lusafrica . 2007)
En savoir plus

Mario Lucio : Diogo et Cabral
album : Badyo
(Harmonia . 2007)
En savoir plus


Boy Gé Mendès : Pampario
album : Best of
(Lusafrica . 2007)
En savoir plus

Tcheka : Tété Landin
album : Lonji
(Harmonia . 2007)
En savoir plus

Césaria Evora : Petit Pays
album : Anthologie - Mornas & Coladeras
(Lusafrica . 2002)
En savoir plus
  Livres


Sandrine Teixido
Cesaria EVORA, la diva du Cap-Vert

Cesaria EVORA est devenue une légende qui a fait connaître au monde entier la morna et la coladera capverdiennes. Diva à la voix rauque et profonde dont la vie est tout droit sortie d’un roman, elle a souvent été comparée à Billie Holiday. Une enfance pauvre, un goût immodéré pour le cognac et le tabac, une vie passée à chanter dans les bars, une reconnaissance tardive à la cinquantaine et une authenticité intacte : tels sont les attributs d’une chanteuse hors norme aujourd’hui acclamée par le public international. Grâce à elle, un engouement s’est créé pour la musique capverdienne riche de nouveaux talents.

L’auteur retrace les différents moments de la vie de « Cize », l’ambiance des bars de Mindelo, l’activité du port, les aléas d’une vie difficile mais aussi le succès et les efforts entrepris pour arriver à une consécration méritée. Elle tente également d’expliquer l’émergence d’un succès si imposant au sein des musiques du monde et brosse un panorama de la musique capverdienne longtemps méconnue du public occidental.

éditeur : Editions Demi Lune
parution : 2008



J.M. Cotta
Cap-Vert, l'archipel hors du temps

Poussières de terre tombées des mains de Dieu, le Cap-Vert s'égrène au milieu des eaux Atlantiques. Cet ouvrage édité avec patience à compte d'auteur est le fruit d'un long vagabondage insulaire, qui a conduit le photographe écrivain dans les lieux les plus reculés.

Textes poétiques et photos de montagnes, de déserts, de gestes, de quotidiens, de travaux, d'attentes, de mer, de rencontres et de sourires montrant les contrastes de ces iles oubliées des hommes.

éditeur : Cotta
parution : 2005



Teofilo Chantre et Dominique Stoenesco
Petite anthologie du Cap-Vert, archipel de poésie et de chansons

Pour découvrir la richesse de la culture capverdienne et comprendre le sens des chansons, la première anthologie en français de poésies et de chansons du Cap-Vert, de 1890 à nos jours.

Introduction, sélection et traduction de 80 poèmes par Dominique Stoenesco, traduction de 35 chansons par Téofilo Chantre, chanteur et compositeur de Cesária Évora. Pour chaque poète ou compositeur sélectionné, un texte en version originale. Un glossaire et une brève bibliographie accompagnent cet ouvrage de 226 pages.

Le livre est à commander par e-mail auprès d'Evenements Trouvillais (site : http://capvert.festival.free.fr) ou à la Librairie des Pays Lusophones, 22, rue du Sommerard – 75005 Paris, tél. 01 46 33 59 39.

éditeur : Evenements Trouvillais
parution : 2006

  Liens

Proclamation de l’indépendance du Cap-Vert
C’est une grande liesse populaire qui, ce 5 juillet 1975, accueille la proclamation de l’indépendance du Cap-Vert. Les 300 000 habitants des neuf îles de cet archipel large de 4 033 km2, réunis à Cidade da Praia dans la tenue des grandes occasions, brandissent des drapeaux aux nouvelles couleurs nationales...

Lire l'aricle de Cheikh Yérim Seck pour jeuneafrique.com (juillet 2007)



Amilcar Cabral - Un intellectuel visionnaire
Né le 12 septembre 1924, à Bafatá, dans l’est de la Guinée-Bissau, de parents cap-verdiens originaires de l’île de Santiago, Amilcar Cabral a vécu toute sa vie sous la double identité d’insulaire cap-verdien et de continental guinéen, deux mondes géographiquement opposés, liés par une même langue, le créole, et soumis à la même domination coloniale, celle du Portugal...
Lire l'article d'Augusta Conchiglia pour Le Monde Diplomatique(juin 2006)


Musique : explosion sans rupture
Un aspect important de la "cap-verdianité" est incontestablement la musique. Outre sa fonction purement culturelle, elle sert de lien entre les îles et aussi entre les Cap-Verdiens dispersés par l'émigration. Durant les années sombres de la colonisation, de la censure et de la répression, elle a été un espace de liberté. En France , alors que des musiciens capverdiens de grande valeur y sont installés depuis longtemps, ce n'est qu'à partir des années 90, grâce notamment à Cesária Évora, que la musique capverdienne connaît un succès certain...
Lire l'article d'Africultures



Bar des Iles du Cap Vert MAM'Bia
Venez goûter aux parfums culinaires et musicaux des îles du Cap-Vert, archipel, où se mêlent cultures et traditions africaines et portugaises, situé à 500 kilomètres des côtes sénégalaises. Riches de musiques qui font maintenant partie du panorama universel grâce à son ambassadrice Césaria Evora, les îles du Cap Vert possèdent aussi une cuisine qui mérite d'être découverte, où se marient saveurs, épices, parfums et condiments apportés par l'intense métissage dont est issue sa population.

Le Mam'Bia se veut un lieu de promotion de cette cuisine en proposant une carte variée permettant de voyager au gré des îles, ainsi qu' une programmation musicale diverse les vendredis et samedis avec des musiciens capverdiens, tout en réservant les jeudis à d'autres voyages musicaux (Brésil, Afrique,Caraïbes, chanson française, tango argentin, jazz, entre autres).



Un site à découvrir sur la musique du Cap Vert
Photos, vidéos, radios capverdiennes, concerts...tout savoir sur la musique capverdienne !


Le blog de la petite nièce
Découvrez les coulisses de l'émission...