Retour à la liste des émissions
 
par Souleymane Coulibaly dit Solo Soro et Guillaume Thibault
Écouter l'émission du lundi 25 août 2008






 
Enregistrer l'émission

(Faire un "clique-droit" puis "enregistrer sous")
 
 


La République Démocratique du Congo (RDC)
Bonjour et bienvenue dans votre Afrique enchantée !

Installez-vous confortablement à l'ombre du jardin de la plage...et prenez des forces !

Une "turbo" à main, un poussin grillé dans l'autre, "on a les boules...car on n'a pas de boules" !!!!!

Du terrain de pétanque de Kinshasa, aux mines du Katanga, en passant par le "combat du siècle"...accrochez-vous, il va y avoir du sport !!!

Avec : Baloji (chanteur); Madeleine Yumma (restauratrice - chanteuse); Magirus Nzembela; Riva et Mi'Amor (du Kasaï Allstars).

Reportage en RDC : Vladimir Cagnolari

 

 
L'Afrique enchantée, en partenariat avec Africultures
Le site et la revue de référence des cultures africaines
Retrouvez les chroniques musicales de Soro Solo sur le site d'Africultures
 
Programmation musicale

Mbilia Bel : Naza
album : Welcome
(Syllart . 2001)
En savoir plus

Wenge Musica BCBG : Hi ho ha new image
album : Wenge musica vol.1
(Sonodisc . 1994)
En savoir plus

Jechankat : Kweli Kweli
album : Lubumbashi 2005 -Musiques du Katanga
(Espace Culturel Francophone de Lubumbashi . 2005)

Phénomène du Congo : Marie Thérèse
album : Lubumbashi 2005
(Espace Culturel de Lubumbashi . 2005)


Le Trio Madjessy : Pénalty
album : Le Trio Madjessy vol.1
(African)
33T
En savoir plus

Kasaï Allstars : Mpombo Yetu
album : Congotronics 3
(Crammed discs . 2008)
En savoir plus

  Livre


Norman Mailer
Le combat du siècle

En 1975 se tenait à Kinshasa le plus grand combat de boxe du XXe siècle. Deux mastodontes charismatiques s'affrontaient, l'un fort de ses poings, de sa ruse et de son silence, l'autre, de sa capacité d'intimidation, de sa rapidité et de ses dons de stratège. Mohammed Ali et George Foreman, champion en titre, doivent combattre sous l'égide de Don King, dans un duel récupéré par le Président Mobutu. C'est en témoin que Norman Mailer raconte les semaines de préparation précédant le combat qui électrisera ses 68 000 spectateurs. Il associe sa passion du sport à son talent d'écrivain pour nous introduire dans un univers fascinant et tendu, dans l'intimité de deux ego "de fer". Visite guidée dans les coulisses d'un des plus grands événements sportifs de tous les temps.

éditeur : Gallimard
parution : 2002

  Disque


Baloji
Hotel Impala

Du Congo, Baloji a puisé une capacité à l’ensorcellement. De la Belgique, il a tiré la maîtrise de l’écriture en lisant les textes de Jacques Brel et la puissance du flow en écoutant IAM. Ainsi c’est sur des rythmes à la fois soul (« Ostende Transit », « La Petite Espèce »...), hip-hop (« Tout ceci ne vous rendrapas le Congo », « Le Reste Du Monde »), reggae (« À l’Heure d’Eté », « Coup de Gaz ») et groove (« Septembre ») que le rappeur confectionne le magnifique Hotel Impala. (Openmag)

label : Hostile
parution : 2008

  Vidéo


La danse de Jupiter
Renaud Barret, Florent de la Tullaye

La Danse de Jupiter propose un étourdissant voyage dans les ghettos de Kinshasa, à la rencontre d'innombrables musiciens qui se battent pour sortir du néant. Peu à peu, au gré des rencontres et des moments musicaux se dessine le portrait d'une ville en plein chaos animée mais d'une énergie créative stupéfiante...

Kinshasa, dix millions d'habitants. Capitale déglinguée d'un pays à la dérive, la République démocratique du Congo. Les vieux Kinois vous le diront, en quinze ans "Kin la belle" est devenue "Kin la poubelle". Pourtant, une extraordinaire énergie se dégage de Kinshasa et sa première expression en est la musique. La Danse de Jupiter propose une étourdissante virée dans les ghettos de Kinshasa, à la rencontre de ses innombrables musiciens qui se battent pour sortir du néant: rappeurs, bluesmen handicapés, griots, enfants des rues, inventeurs d'instruments, ndombolistes… Leur talent, leur énergie vitale et leur humour face à l'adversité forcent le respect et l'admiration. Parmi eux, Jupiter, leader charismatique du groupe Okwess International, est un personnage à la Don Quichotte qui nous raconte sa ville et son long combat pour faire sortir sa musique du ghetto. Depuis vingt ans, il affirme son style musical en puisant dans l'immense richesse des rythmes et mélodies de son pays. "La RDC a 450 ethnies, des milliers de rythmes inexploités… Nous dormons sur un matelas bourré de dollars, et pourtant nous crevons de faim!"

Documentaire
éditeur : Abeille MusiqueM
parution : 2004



Mobutu, Roi du Zaïre
Thierry Michel

Ce documentaire dresse un portrait de l'ancien dictateur de l'ex-Zaïre. C'est en 1965 que Mobutu prend le pouvoir par un coup d'Etat dans l'ex-Congo belge. Il n'hésite pas à collaborer avec la CIA pour assassiner son acolyte Patrice Lumumba et à faire régner la terreur pour devenir le "guide suprême". Il devient l'homme le plus riche du monde, accumulant richesses et résidences étrangères alors que la misère règne dans son pays rebaptisé le Zaïre. Dans les années quatre-vingt-dix, la maladie le gagne et il quitte le pouvoir apres une rebellion armée.

Mobutu, roi du Zaïre est l'histoire d'un destin exceptionnel fait d'ambitions et de grandeurs, de trahisons et de lâchetés.

L'histoire d'un personnage digne des grandes tragédies shakespeariennes.

Documentaire
éditeur : CBA, Les films de la Passerelle, Les films d'Ici, Image création, RTBF, VRT/Canv
parution : 1999

  Liens


On est où là ? A Kinshasa, capitale de la RDC - Les pionniers de la pétanque congolaise
C’est le week-end à Kinshasa. Le quartier de Matonge se remet de l’ambiance frénétique de la veille. Au bord de la rivière Kalamu, il y a un coin qu’on a appelé la plage : une allée ombragée où passent de rares voitures. Ici se retrouvent tous les dimanches les boulistes chevronnés qui tentent de faire vivre ce sport méconnu. Et il y a du boulot, quand on sait que le premier obstacle est le manque cruel …de boules !
Et puis, pour monter une fédération (comme il en existe d’autres en Afrique), encore faudrait-il que les Congolais apprennent à s’unir !
Sur la plage de Matonge, le petit groupe d’amis boulistes a déjà connu un schisme !

Ecoutez l'émission de V. Cagnolari (RFI)


Lubumbashi - Splendeur et décadence
Ses habitants et ses artistes font tout ce qu’ils peuvent pour sauver la face. L’ex-capitale de l’industrie minière est pourtant en piteux état...
Lire l'article de Muriel Devey pour jeuneafrique.com (avril 2006)



RDC : la fin de la mine aux œufs d'or
C'est une termitière à ciel ouvert. Dès l'aube, près de 4 000 mineurs artisanaux ­ les creuseurs ­ grignotent la carrière de l'Etoile, la principale et plus ancienne mine de Lubumbashi, capitale de la riche province du Katanga, dans le sud de la république démocratique du Congo (RDC). Les uns descendent au fond de trous d'une dizaine de mètres de profondeur et détachent le minerai à la barre à mine. Les autres tamisent. Il y a ceux qui remplissent des sacs de 50 kilos, ceux qui les portent, celles qui lavent les pierres, etc. Femmes, enfants, tout le monde «creuse». Malgré un diplôme universitaire, Augustin préfère «faire du cuivre» : il gagne 5 ou 10 dollars par jour, une somme importante au Congo. Augustin sait que le Katanga est un «scandale géologique» (cuivre, cobalt, zinc, manganèse, uranium, germanium, etc.), et il ne voit pas pourquoi il n'en profiterait pas. Un peu.

Lire l'article de Christophe Ayad pour Libération (juillet 2006)



Mobutu Sese Seko
Sa toque de léopard et sa canne sculptée n'y auront rien fait. Mobutu Sese Seko n'est mort ni au pouvoir ni dans son pays. À partir de 1965, et même avant, et pendant plus de trente ans, cet homme a fait l'histoire du Congo-Zaïre : ses espoirs, ses douleurs, ses ambitions, ses échecs. Lorsqu'il meurt en exil, à Rabat, le 7 septembre 1997, son pays est tel qu'il l'a abandonné quatre mois plus tôt : en lambeaux. Et son peuple, qui aurait pu, aurait dû, aujourd'hui, être l'un des plus riches d'Afrique, se débat dans une indescriptible misère. Orgueil, défis, sang, larmes, trahisons : les années Mobutu mériteraient sans doute qu'un dramaturge s'en empare. Mais il ne reste que la chronique douloureuse des jours, la recension d'un formidable gâchis.

Lire l'article de François Soudan pour jeuneafrique.com (décembre 1999)



La musique des mangeurs de cuivre - Panorama des musiques de Lubumbashi
Située à l’extrême sud-est de la République Démocratique du Congo, à 2000 km de la capitale, la ville de Lubumbashi fut grâce à ses mines le poumon économique du Congo colonial puis indépendant. Malgré l’importance de la ville des "mangeurs de cuivre", les musiciens ont toujours eu du mal à y percer, étouffés par la domination culturelle de Kinshasa et de sa rumba.

Lire l'article de V. Cagnolari pour rfimusique.com



Ali-Foreman à Kinshasa en 1974 : le combat du siècle en images !!!
Durant les semaines qui précèdent son combat, Mohammed Ali séjourne dans la capitale zaïroise et est hyper populaire auprès des habitants, bien plus que George Foreman pourtant champion du monde en titre des poids lourds. Ali reprendra une expression de ses supporters kinois : "Ali buma ye" (Ali tue le!)
Sentant qu’il ne pouvait pas rivaliser physiquement avec Foreman, Ali choisi d’adopter une stratégie plus prudente. Il prévoit de subir le combat pendant plusieurs rounds en étant presque en permanence dans les cordes, en espérant que George Foreman finisse par se fatiguer après avoir essayé de le mettre KO.
De fait, Foreman domine, ou croit dominer le combat pendant les sept premiers rounds, mais laisse beaucoup d’énergie sans pouvoir mettre K.O Ali. Ce dernier constatant que Foreman est fatigué se réveille au 8ème round et réussit à mettre K.O le champion du monde des poids lourds. Contre toute attente, il a réussi son pari fou ! Il est de nouveau champion du monde.